Lutte contre le paludisme: B Tshibala Lance la Table ronde de mobilisation des ressources

Le premier ministre, Bruno Tshibala Nzenze, a procédé mardi à Kinshasa, en présence des membres de son gouvernement, de l’Assemblée nationale et du Sénat, ainsi que du corps diplomatique et partenaires bi et multilatéraux, à la cérémonie de lancement de la Table ronde de mobilisation des ressources pour la lutte contre le paludisme en RDC.

«Le gouvernement  prendra toutes les mesures nécessaires sur le plan financier pour assurer le paiement de sa part dans l’autofinancement de la lutte contre le paludisme, avec les partenaires extérieurs, pour garantir la mise en œuvre efficace du Plan de lutte y relatif»

Il a souligné que la politique de son gouvernement dans le domaine de la santé vise à atteindre d’ici 2030 le troisième objectif des 17 Objectifs de développement durable (ODD) définis par l’ONU en septembre 2015, notamment ‘’permettre à tous de vivre en bonne santé et  promouvoir le bien-être de tous à tout âge’’.

Bruno Tshibala a, à cet effet, lancé un appel aux acteurs humanitaires du secteur public et privé en RDC, ainsi qu’à ceux des partenaires bi et multilatéraux en vue de verser leurs contributions volontaires afin d’intensifier cette lutte.

Pour sa part, le ministre de la Santé, Oly Ilunga Kalenga, a souligné que cette Table ronde vise à amorcer un plaidoyer auprès des parties prenantes sur la problématique du financement adéquat de la lutte contre le paludisme, à mettre en place les mécanismes innovants de mobilisation des ressources locales additionnelles au niveau central et décentralisé, ainsi qu’à obtenir de l’engagement renouvelé du financement du gouvernement, du secteur privé, des associations philanthropiques et partenaires au développement,  pour un investissement conséquent dans la lutte contre le paludisme. ‘’Le démarrage de ce plaidoyer qui se concrétise ce jour par cette cérémonie constitue une manière de cimenter l’implication de tous, confère à chacun de nous la qualité des partenaires et matérialise  notre engagement à soutenir conjointement les efforts de notre patrie dans la lutte contre le paludisme’’, a-t-il souligné.

Il a rappelé que les progrès réalisés par la RDC dans la lutte contre le paludisme ont amené l’Alliance des leaders africains contre cette maladie (ALMA) à accorder un prix de haut niveau au chef de l’Etat
congolais, Joseph Kabila Kabange, pour son leadership au sommet de l’Etat qui a induit un partenariat efficace ayant permis à la population congolaise d’accéder à la prévention et au traitement du
paludisme.

Malgré ces importants progrès, a-t-il dit, le travail est loin d’être achevé, ce qui a poussé le ministère de la Santé, à travers son Programme spécialisé de lutte contre le paludisme, à élaborer un
Plan stratégique national 2016-2020 en vue de réduire 40% de la mortalité et la morbidité du paludisme d’ici 2020.

Remise des actes d’engagements au ministre des Affaires sociales

Le ministre des Affaires sociales a, de son côté, réceptionné les actes d’engagements de différents groupes  concernés par la mobilisation des ressources pour la lutte contre le paludisme. Il s’agit notamment des hautes autorités politico-administratives et des  entreprises publiques, des partenaires extérieurs et des pays donateurs dans la lutte contre le paludisme, du secteur privé et de la population.

Cette déclaration d’engagement signée par les parties prenantes  vise à soutenir la mise en œuvre du plan stratégique 2016-2020 de lutte contre le paludisme en vue d’assurer une couverture universelle des interventions prioritaires, pour un impact durable sur la morbidité et la mortalité dues au paludisme en RDC. ACP

 

 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
  • Plus lu(s)

  • Plus recents