la MP en réunion ce mardi pour lever une option et déterminer la suite des évènements.

Se dirige-t-on vers un nouveau dialogue ? Difficile de le confirmer en ce moment. Mais une chose est du moins indéniable, le compromis politique obtenu le  31 décembre suscite de vives polémiques, débats et même défection. Au niveau de  la Majorité présidentielle,  le document dit « inclusif » essuie ses premières critiques. Une réunion importante est même annoncée afin de lever une  option sérieuse qui déterminera la suite des événements.

De la bouche de son secrétaire général adjoint, la MP reproche à ce compromis signé sous réserve un manque d’inclusivité. Allusion ici faite au Front pour le Respect de la Constitution, avec à sa tête le MLC ainsi que les signataires de l’Accord de la cité de l’ OUA qui n’ ont pas entériné la dernière feuille de route.

 

« Les mêmes causes produisant les mêmes effets », se défend-t-on à la majorité pour soutenir l’argument du rejet du document final.  L’objectif de la Majorité précise Lambert Mende, c’est de dégager un large consensus pour éviter toute contestation à l’ avenir. Bien plus, la plateforme présidentielle ne s’explique pas que le document signé samedi la nuit interdise tout recours à la voie référendaire, pourtant consacré par la loi fondamentale en son article 5.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
  • Plus lu(s)

  • Plus recents