Compromis politique en RDC: La majorité présidentielle note un sérieux problème d’inclusivité

Le compromis politique trouvé le 31 décembre dernier au Centre interdiocésain est remis en cause par plusieurs congolais notamment l’Opposition signataire de l’accord du 18 octobre à la Cité de l’Union africain,  la Majorité présidentielle et même les délégués du Mouvement de Libération du Congo. Tous,  estiment que le problème « d’inclusivité » demeure après la signature de ce  compromis politique  sous l’égide des évêques catholiques.

Dans un point de presse animé lundi 2 décembre, le Ministre de la Communication Lambert Mende a indiqué clairement que cette question d’inclusivité soulevée après la signature de l’accord du 18 octobre à la cité de l’Union africaine n’a pas été résolue.

 « Force est de constater- et le gouvernement le regrette- que ce grief fondamental fait à l’accord du 18 octobre n’a pas été rencontré au centre interdiocésain dans la mesure où une frange importante de l’opposition en l’espèce le Front pour le respect de la constitution ainsi qu’une partie importante de l’opposition politique ayant pris part aux discussions n’ont pas apposé leurs signatures dans le texte final de la nuit de la Saint Sylvestre », a expliqué le ministre, qui a tout de même souligné que le gouvernement se réjouit de la signature de cet accord qui prévoit notamment l’organisation de la présidentielle « avant fin 2017 et  félicite les responsables de la majorité et de l’opposition « qui ont fait montre en cette circonstance particulière d’une maturité et d’un patriotisme exemplaires ».

 

Les mêmes inquiétudes ont été également exprimées par le Ministre Koko Nyangi, en sa qualité du secrétaire général adjoint  de la MP qui l’a dit au cours d’une conférence de presse ce lundi 2 janvier à l’hôtel Invest.
Pour la Majorité présidentielle, l’accord de la Cenco n’est pas inclusif, et pour lui, c’est le premier péché pour lequel la MP  ne l’appliquera pas... C’est pourquoi la Majorité présidentielle en appelle à un 3è dialogue.
Avec cette prise de position officielle de la MP sur l’accord, certains observateurs notent que sa mise en œuvre sera difficile

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
  • Plus lu(s)

  • Plus recents