Enfin, le Front pour le respect de la constitution accepte de participer au CNSA

Le Front pour  respect de la constitution accepte de participer au Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre (CNSA) et d’occuper le poste de vice-président qui lui est attribué. Cette décision a été prise à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire tenue ce lundi 14 août au palais du peuple à Kinshasa.


  
« Tout en reconnaissant l’autorité de monsieur Olenghankoy, le Front pour le respect de la constitution accepte le poste de vice-président du CENSA et le confie à Me Jérôme Lumona Ndubu, rapporteur général du Front, qui l’accepte à son tour. », affirme Feliz Kalala membre du Front qui a lu le communiqué.
 
A cet effet, le Front exige du président de la République, du président du CNSA et du président de la CENI, une « concertation en vue d’un consensus pour un calendrier électoral réaliste, pour amener le peuple congolais aux élections démocratiques, transparentes et crédibles dans un climat apaisé ».
 
Cependant, aucun membre du Mouvement pour la libération du Congo (MLC), parti politique le plus important de cette plateforme, n’a été présent à cette assemblée générale.   
 
Selon Jacques Djoli,  cadre du MLC,  l’approche de la désignation de l’animateur de cette institution ne respecte pas la démarche prescrite par l’arrangement particulier. Le Front pour le respect de la constitution piloté par le MLC et alliés affirme ne pas être concerné par la déclaration d’adhésion au Conseil national pour le suivi de l’accord  du 31 décembre(CNSA), dans son format actuel.
  

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
  • Plus lu(s)

  • Plus recents