Roger Lumbala confirme son retour au Pays dimanche 15 janvier

Dans une interview exclusive accordée à Télé50, Roger  Lumbala annonce son retour au Pays  à la suite des mesures de décrispation de la crise politique en République démocratique du Congo (RDC) après la signature de l’accord entre acteurs politiques le 31 décembre 2016. Après près de trois ans d'exil en occident, Roger Lumbala, président du RCDN, rentre à Kinshasa le dimanche 15 janvier 2017.

Roger Lumbala,  bénéficiaire des mesures de décrispation politique arrêtées  aux  discussions du Centre interdiocésain,  avait déjà  été invalidé  au Parlement suite à son ralliement avec la rébellion du M23 et poursuivi par la justice congolaise pour atteinte à la sûreté de l'État.

Télé50: Pourquoi avez-vous décidé de rentrer au Pays ?

Roger Lumbala: Vous savez qu’il ya un accord qui a été signé le 31 décembre au centre interdiocésain et à ce sujet, 7 cas emblématiques ont été analysés. Monsieur Lumbala fait partie de quatre personnes  bénéficiaires de cette mesure. Donc, c’est a partir de ce compromis entre la Majorité et l’Opposition qui a fait que je rentre dans mon Pays.

Télé50: Que pensez- vous de ces mesures de décrispation ?

R.L: Ce sont des mesures qui ont été initiées par le président de la République Joseph Kabila pour permettre aux prisonniers et exilés politiques de rentrer au  pays et exercer librement leurs activités politiques. Je remercie la majorité, l’opposition et la Société civile qui ont participé au dialogue à la cité de l’union africaine autant que le Rassemblement, le front sans oublier les délégués de la Majorité qui continuent de travailler au Centre interdiocésain.

Télé50 : Quand prévoyez-vous rentrer alors au Pays ?

RL: Ce qui me reste,  c’est de prendre l’avion samedi et arriver à Kinshasa dimanche à 12h. Je vous rassure que je vais fouler le sol de mes ancêtres ce dimanche.

Télé50: Quel sera votre démarche politique aussitôt arrivé à Kinshasa?

RL: Je suis député national et une fois à Kinshasa, je vais prendre langue avec le bureau de l’Assemblée nationale pour qu’il me rétablisse dans mes droits étant donné que mon invalidation a été motivée par les poursuites judiciaires dont je faisais objet.

Télé50: quel est le profil du premier ministre qui doit être nommé ?

RL: Il doit d’abord être congolais et  politique. Ce dernier doit provenir de l’UDPS et je crois que le  président Tshisekedi fera un bon choix qui doit être accepté par le président Joseph Kabila.

  

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
  • Plus lu(s)

  • Plus recents