Journée mondiale de l’éducation: 61 million d’enfants n’ont pas accès à l’éducation

Le monde célèbre chaque 07 aout, la journée internationale  l’éducation, le thème choisi cette Année est Droit à l’éducation Car on estime a l’heure actuelle qu’environ 61 millions d’enfants dans le monde n’ont toujours pas accès à l’éducation, une occasion pour tous les parents de s’inscrire dans cette vision pour lutter contre l’analphabétisme.

L’accès universel à l’éducation primaire est un des Objectifs du Millénaire à atteindre pour 2017, mais il reste encore beaucoup de chemin à faire pour que l’éducation pour tous devienne une réalité.

Tenez  Dans les pays en développement, le taux d’inscription scolaire global au niveau secondaire est de 61% chez les garçons et de 57% chez les filles. Mais dans les pays les moins développés, les chiffres sont de 32% chez les garçons et de 26% chez les filles.

Dans le monde d'aujourd'hui, un adulte sur cinq (776 millions), dont deux tiers de femmes, n'est pas alphabétisé et 75 millions d'enfants ne sont pas scolarisés, dont 35 millions résident en Afrique.

A l'occasion de la journée internationale de l'éducation, célébrée  ce 7 août, ayant pour thème principal le droit à l’éducation, l’objectif est de combattre l’analphabétisme car celui-ci est un frein au développement et une de cause de la pauvreté.   Ce qui a motivé le deuxième Objectif du Millénaire pour le développement qui a exigé qu’en 2015, tous les enfants effectuent le cycle complet de l'enseignement primaire.

Car Le troisième Objectif du Millénaire pour le développement vise pour sa part à éliminer la disparité entre les sexes dans l'enseignement primaire et secondaire.

Actuellement, certaines régions du monde ont réalisé ces dernières années d’importants progrès concernant l’accès à l’éducation, comme c’est le cas du continent asiatique. A l’inverse, l’Afrique subsaharienne reste la région où le problème se pose avec le plus d’acuité :

Par exemple, en 2010, 31 millions d’enfants étaient encore non scolarisés, et la situation stagne. En république démocratique du Congo on note des avancées significatives dans la scolarité des enfants et de la jeune fille. Mais il ya encore des défis à relever dans la scolarisation des enfants, particulièrement celle des filles, notamment,  la crise économique et le coût élevé des frais scolaires qui demeurent les obstacles principaux à l’accès à une éducation primaire. Aussi, les barrières socioculturelles contribuent au faible taux de scolarisation des filles (mariage précoce, travaux domestiques, travail des enfants et la culture d’accorder priorité aux garçons en matière de scolarisation).

 

 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
  • Plus lu(s)

  • Plus recents