Processus électoral en RDC: la SADC soutient le report des élections proposé par la CENI

Processus électoral, sécurité, sanctions ciblées unilatérales et injustes envers quelques autorités congolaises, tout a été passé au peigne fin lors du 19è conseil des ministres de la SADC à Dar Es Salam.

Ce conseil des ministres extraordinaire qui a regroupé les ministres et responsables en charge des matières politiques, défense et sécurité des pays de la CEEAC a connu la participation de 45 ministres des pays de la SADC dont le vice-premier ministre des affaires étrangères Léonard She Okitundu qui a conduit la délégation congolaise. Tous comme un seul homme,  ont fermement condamné les sanctions ciblées unilatérales et comptent capitaliser la prochaine réunion UA-UE à Abidjan pour mettre les points concernant cette pratique inacceptable et  néocolonialiste de l’Union européen.

Quant au processus électoral, tenant compte du contexte actuel et éclairé davantage par le rapporteur de la CENI auditionné à huis clos lors de ces accises, les participants ont jugé irréaliste la ténue des élections en 2017, et ont proposé des pistes de solution pour éviter une autre  crise en RDC. Léonard She Okitundu appuyé par le ministre de la défense Crispin ATAMA TABE, a démontré les différents efforts qui sont fournis par Kinshasa pour réinstaurer la paix sur toute l’étendue nationale.

 Par ailleurs, il a été demandé au Gouvernement congolais de préparer l’après Monusco par un plan de renforcement des capacités des FARDC et de la police nationale.  Cette réunion qui se tient en prévision du sommet des chefs d’Etat qui aura lieu en Aout prochain à Pretoria,  a pour objectif d’entériner les décisions à soumettre aux dirigeants africains lors de ce sommet sommet.s

 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
  • Plus lu(s)

  • Plus recents